Les "Quatre Jours de l'Yser" est une marche internationale, organisée par la Défense belge. Cet exercice militaire annuel est ouvert tant aux civils qu'aux militaires, aussi bien belges qu'étrangers.

L'événement s'attribue trois buts :

  • renforcer le lien entre la Défense et la société en réunissant militaires et civils lors d'un événement collectif et sportif
  • commémorer les victimes des deux guerres mondiales, et plus particulièrement celles tombées sur les champs de bataille du Westhoek durant la Première Guerre mondiale
  • faire découvrir aux randonneurs de façon agréable les valeurs historiques et touristiques du Westhoek

Le Bataillon d'Artillerie, en partie basé le long du littoral belge, est chargé de l'organisation des Quatre Jours de l'Yser. Pour mener à bien cette mission, il est assisté par le Centre de Compétences Matériel d'appui et Produits d'Ypres, le Premier Élément Médical d'Intervention (1EMI), la Police militaire et le Commandement militaire de la province de Flandre occidentale. L'organisation se déroule en étroite collaboration avec la commune de Koksijde et les villes de Nieuwpoort, Diksmuide, Poperinge et Ieper.

Chaque année, au cours de la première semaine qui suit le 15 août (l'Assomption étant une fête officielle en Belgique), le Comité Exécutif des Quatre Jours de l'Yser propose aux randonneurs quatre jours de plaisir et de découverte à pied. Le secrétariat détermine et trace les parcours de 8, 16, 24 et de 32 km pour chacun des jours, toujours selon le même scenario (des exceptions sont possibles):

  • la cérémonie d'ouverture, et l'arrivée du premier jour ont toujours lieu à Koksijde-Oostduinkerke, la commune où l'on retrouve les origines des Quatre Jours.
  • c'est une volonté de l'organisation que le parcours du premier jour passe à travers le territoire de la ville de Nieuwpoort, la dernière ville du front de l'Ouest de la Première Guerre mondiale. Des exeptions ne sont pas exclues.
  • l'arrivée du dernier jour, la cérémonie de clôture et le défilé de tous les participants ainsi que le départ d'un des quatre jours (en principe celui du quatrième jour) ont toujours lieu à Ieper, devenue la ville-symbole de la Première Guerre mondiale
  • les autres lieux d'arrivée se situent à Poperinge et à Diksmuide, deux autres villes du front de l'Ouest