C’est en 1967 que "l'Orde des pêcheurs à cheval" d' Oostduinkerke organise la première journée de marche afin d’honorer, d'une part, la tradition de la pêche à la crevette à cheval, et de promouvoir, d'autre part, les atouts touristiques de la partie occidentale de la Côte belge. L'initiative se révèla être un succès.

Le nombre de participants ne cesse de croître d’année en année. Les organisateurs sont très rapidement dans l'impossibilité de gérer cette manifestation en interne. Au printemps de l'année 1972, le président de l’époque, M. Philippart demande à Monsieur le Ministre de la Défense P. Vanden Boeynants de pouvoir compter sur l’aide des Forces Armées.

Une marche de trois jours, la ‘Driedaagse Voettocht van de Westhoek’, est organisée en collaboration avec l’Ecole d’Artillerie antiaérienne de Nieuwport du 1er au 3 septembre 1972. C'est en1973 qu'une marche de quatre jours, poursuivant les objectifs actuels, est organisée pour la première fois. Au cours de cette édition, 1218 participants marchents les 4 x 32 Km.

 

Jusqu en 1980, la marche se déplaça de ville en ville. C'est à partir de 1981 que le départ et l’arrivée des Quatre Jours ont lieu dans la même ville. En 1997, les Quatre Jours de l'Yser fêtent leur 25ème anniversaire. A cette occasion, un démonstration statique du matériel militaire eu lieu dans chaque ville et commune participantes. Le franchissement de l'Yser est une expérience unique grâce à l'installation d'un pont flottant par le Génie.

En 1998, nous renouons partiellement avec l'ancienne tradition. Nous organisons deux parcours entre Yeper et Poperinge et un passage par la Kemmelberg. Nous prenons l'habitude du matériel militaire et le directeur de l’époque fait appel à quelques célèbrités flamandes pour donner le coup d'envoi des différentes étapes.

Lors de l'édition anniversaire de 2002, nous avons interrompu les démonstration statiques de matériel en raison du nombre croissant de participants. Les sauts en parachute et les vols en hélicoptère continuent à faire partie des animations organisées pendant les Quatre Joues.

En 2003, la cinquième édition des Mini-Quatre Jours (4 x 16 km) fait peau neuve. Une boucle de 16 km à l'intérieur du parcours de 32 km remplace les 2 parcours de 8 km.

En 2005, le Secrétariat dénombre plus de 10.000 participants différents. A l'initiative de directeur de l'époque, le parcours du quatrième jour passe  le Kemmelberg, au travers du bunker de commandement souterrain secret datant de la Guerre Froide.

Un nouveau système de médaille est introduit à l’occasion de l’édition de 2007 (35ème édition).Lors de chaque édition, les marcheurs qui terminent le parcours dans les règles, se voient décerner une médaille avec barrette et indication de l’année de la marche. Les marcheurs qui ont déjà participé et qui ont déjà reçu une médaille ne reçoivent que la barrette. Ils la fixent sur la médaille déjà en leur possession.

Deux nouveaux parcours sont introduits en 2010. Cette initiative vise à étendre les Quatre Jours aux familles et à familiariser les jeunes avec la Défense.
Le parcours de 8 km est destiné à un public familial avec petits enfants( même avec voitures d’enfants) et propose des animationsallant des châteaux gonflables aux spectacles de clowns en passant par des séances de grimage. Il est également possible de déguster gratuitement une crêpe succulente et une boisson rafraîchissante. Grâce au parcours de 24 km, les jeunes ont l’occasion d’apprendre à connaître la Défense. Pour les candidats intéressés par une carrière à la Défense, ce parcours constitue un excellent test pour mesurer leur condition physique.

Pendant cette période, notre organisation est confrontée à de nombreuses restrictions budgétaires. En 2010, cette situation entraîne la sous-traitance du transport des marcheurs, de la préparation et de l’approvisionnement des repas dans nos camps. L’analyse coût-efficacité effectuée en 2011 a amené notre organisation à fermer le camp “Campus de Vierboete” à Nieuport. D’autres restrictions budgétaires nous contraignent à travailler en étroite collaboration avec les communes participantes et d’autres clubs de marche. Des bénévoles se chargent par conséquent de la distribution des repas, des friandises et des boissons le long des parcours.

Evolution du nombre de participants
Quatre Jours de l'Yser

 

1973

=>

1.218

 

 

1978

=>

2.609

 

1974

=>

1.661

 

 

1979

=>

2.887

 

1975

=>

1.702

 

 

1980

=>

2.665

 

1976

=>

1.886

 

 

1981

=>

3.144

 

1977

=>

2.558

(5ème édition)

 

1982

=>

3.460

(10ème édition)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1983

=>

3.718

 

 

1988

=>

4.790

 

1984

=>

4.291

 

 

1989

=>

5.326

 

1985

=>

4.085

 

 

1990

=>

4.386

 

1986

=>

4.173

 

 

1991

=>

4.704

 

1987

=>

4.655

(15ème édition)

 

1992

=>

5.185

(20ème édition)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1993

=>

4.963

 

 

1998

=>

4.397

 

1994

=>

4.406

 

 

1999

=>

4.912

 

1995

=>

4.070

 

 

2000

=>

5.557

 

1996

=>

4.211

 

 

2001

=>

6.249

 

1997

=>

4.631

(25ème édition)

 

2002

=>

8.349

(30ème édition)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2003

=>

9.758

 

 

2008

=>

9.784 

 

2004

=>

8.605

 

 

2009

=> 

9.149

 

2005

=>

10.132

 

 

2010

=> 

9.405

 

2006

=>

9.232

 

 

2011 

=> 

8.974

 

2007

=>

9.954

(35ème édition)

 

2012

=> 

9.683

(40ème édition)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2013

=>

9.905

 

 

 

 

 

 

2014 => 11.101            
2015 => 9.800            
2016 => 8.700            
2017 => ? (45ème édition)